samedi 10 mai 2014

«A la tienne, garage à bite»

Dénoncer un sexisme quotidien en croyant t'attirer les approbations de tes consœurs, c'est un leurre.
PS: des fois des commentaires sensés répondre à d'autres ne sont pas à la suite, ce qui biaise la compréhension. PS2: Oui, il m'est arrivé de faire des fautes d'orthographe.
PS3: il semble que quelques commentaires n'apparaissent pas, ou je les ai pas eu dans le screens ce qui biaise aussi la compréhension.








Après ça, j'ai quitté la page. Mais ma copine m'a dit que ma publication avait été supprimée, NORMAL, et qu'un statut était ressorti sur moi. Un truc assez haineux genre «Oh lala terrible, je me fais accoster 150 fois, je me trouve trop bonne mdrrrr»
Alors mon statut incitait à la violence, n'avait pas de rapport avec la page, mais balancer un statut dégueulasse sur ma tronche en tête de page, ça marche ?

3 commentaires:

  1. Ouhlààà, tu as bien fait de quitter la page, au début j'ai cru que c'était des gens de ta liste d'amis et ensuite j'ai compris.
    Malheureusement (bon là je vais rien t'apprendre bien sûr) il n'y a pas de solidarité féminine, car les femmes intériorisent le sexisme, et on leur enseigne à être en compétition entre elles: forcément, ça serait dangereux pour le patriarcat si toutes les femmes s'entraidaient plutôt que se balancer dans les pattes... De plus, intérioriser le sexisme, en tant que femme dans une société sexiste, permet d'être validée socialement (il suffit de voir dans les commentaires: les mecs sont hilares face aux commentaires de Marine), c'est évidemment un maigre avantage puisqu'il conduit à n'être considéré que comme un bout de viande, néanmoins il permet de ne pas être rejeté et condamné socialement, ce qui t'es arrivé en te défendant courageusement.
    Malheureusement Facebook n'est pas le meilleur endroit pour parler de sujets sérieux, les gens s'accordent bien pour publier des photos de lolcats ou des vidéos youtube pépères, mais quand il s'agit de s'engager un minimum (hors groupes dédiés, et encore) il n'y a plus personne... C'est très désolant et ça fait peur, aussi, de voir à quel point sous couvert d'internet (et pourtant l'anonymat n'est pas garanti sur Facebook!) les gens se lâchent et se permettent les pires méchancetés, les pires comportements...

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire !

    Oui je me suis pas sentie visée par leurs commentaires haineux, heureusement, j'ai assez d'estime pour ça. Mais j'ai tenu à le poster pour qu'on se rende compte plus du côté "bully". Une personne commente, et c'est tout un groupe qui se permet des réflexions ! Sur tous les commentaires, seul celui de "Vanessa" me soutient. C'est affligeant, mais tant pis, je vais pas non plus pleurer sur le sort des autres filles qui ont l'air de cautionner le sexisme quotidien.

    RépondreSupprimer